Avant de soutenir une thèse, il faut l’écrire

Mael Goarzin qui tient l’excellent carnet « Comment vivre au quotien. L’éthique pratique dans l’Antiquité Tardive » a publié récemment un bon billet intitulé « Comment écrire sa thèse ? Quelques conseils« . Preuve de plus, s’il en était besoin, de l’avance de la Suisse en matière de pédagogie universitaire (malgré la belgitude des illustrations), et de l’important retard français. En voici les premières lignes, la suite est sur son carnet Hypothèses.

« J’ai participé la semaine passée à un atelier d’écriture organisé par la Conférence Universitaire de Suisse Occidentale, qui propose aux doctorants une formation très riche aux compétences transversales. Il s’agissait en l’occurrence de deux journées de formation sur le processus d’écriture académique : comment écrire une thèse, un article, ou une communication ? La formation m’a beaucoup appris et a le mérite d’expliciter certaines pratiques dont on ne parle pas toujours, que ce soit avec les autres doctorants ou avec son directeur de thèse. Donc voici ce que j’ai retenu de cet atelier. Comment écrire sa thèse ? Quelques conseils »

Lire la suite…


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.