Le bien-être pendant le doctorat

4047713072_c81c1c0df6_zDes recherches en psychologie ont été menées sur le bien-être et la santé pendant le doctorat en particulier par Pascale Haag, Maître de conférences en psychologie à l’EHESS. Ci-dessous un billet de la chercheuse, publié en janvier 2015 sur le carnet hypothèses Well-being & Happiness.

***

Bien-être, santé et travail pendant le doctorat (BEST-doc) : une recherche-action participative, 26.01.2015, par Pascale Haag

Doctorat et stress

Le doctorat, dernière étape du parcours universitaire, est bien souvent considéré comme une période particulièrement éprouvante (Austin, 2002 ; Gérard, 2014 ; Golde, 1998 ; Nyquist et al., 1999). Les facteurs de stress qui affectent les doctorants sont aussi nombreux qu’hétérogènes : élaboration d’un projet de thèse, recherche de financement, intégration dans un laboratoire, relations avec le ou les directeur(s) de recherche et avec les collègues, insatisfaction par rapport à l’encadrement, rédaction d’articles ou de la thèse, précarité, sentiment de solitude, perte de confiance en soi, difficultés sur le terrain ou échec dans ma mise en place des expérimentations, manque de résultats, etc. Lire la suite

Crédit : « Zen garden », RC Designer, 2009, compte de l’auteure sur Flickr, CC


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pascale Haag dit :

    Bonjour,
    Et merci beaucoup pour ce billet ! Nous mettons actuellement en place un groupe de travail sur le doctorat ; n’hésitez pas à nous rejoindre si cela vous intéresse : http://labschool.hypotheses.org/274
    Très cordialement, Pascale Haag

    • Marie-Anne Paveau dit :

      merci pour votre commentaire – je suis informée de la mise en place de votre groupe de travail très intéressant pour moi bien sûr, et mes collègues du CFDip également, mais le temps va sans doute me manquer – je ne pourrai pas être présente à la réunion du 2 juin, mais j’essaierai cependant de suivre les activités et de venir à la suivante – à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *